Le nouveau sécheur à disques RotaDry® de la marque HUBER

HUBER étend sa gamme de produits avec un sécheur à contact pour boues d’épuration

Pour compléter l’offre de sécheurs de boues d’épuration, l’entreprise HUBER SE a décidé d’ajouter un sécheur à disques à sa gamme de produits. Celui-ci repose sur le principe du séchage par contact offrant un système très compact par rapport à d’autres procédés de séchage.

Structure schématique d’un séchage partiel des boues d’épuration avec le sécheur à disques RotaDry® de la marque HUBER

En combinaison avec le procédé d’incinération à lit fluidisé de l’entreprise Sludge2energy GmbH, le sécheur à disques RotaDry® HUBER est le complément idéal au process global d’une usine d’incinération de boues d’épuration. L’intérêt du sécheur à disques est de permettre un séchage partiel efficace, homogène et compact des boues d’épuration. Grâce à une conception optimisée, une évaporation d’eau spécifique élevée, par rapport à la surface du disque, est possible. Combiner avec la faible empreinte au sol, le résultat est une grande capacité d‘évaporation d’eau par sécheur pour une petite surface. Le sécheur peut sécher exactement jusqu’au taux de matières sèches requis et permettre ainsi une auto-combustion dans le four à lit fluidisé. Il n’est plus nécessaire de procéder à un „remélange“ complexe générant une forte usure, comme cela est le cas pour un séchage intégral. La vapeur en provenance de la turbine de la production d’électricité sert de source de chaleur pour le chauffage du sécheur. De plus l’énergie de cette chaleur normalement perdue peut ainsi être valorisée.

Le RotaDry® HUBER est disponible en plusieurs tailles, permettant  de traiter de deux à six tonnes par heure d’évaporation d’eau par sécheur. Différents diamètres et un nombre de disques variable, permettent d’adapter de manière optimale la surface de séchage à la quantité de boues d’épuration,  le sécheur à disques peut ainsi fonctionner dans sa plage de rendement idéal.

 

Intégration type du sécheur à disques

À partir d’un silo à boues, les boues d’épuration sont  pompées vers le sécheuret tombent par une ouverture dans le corps cylindrique du sécheur. Entre40 et 64 disques creux sont soudés sur un rotor à l’intérieur du sécheur. L’intérieur des disques sont alimentéset chauffés par de la vapeur saturée. La vapeur provient de la turbine, qui produit de l’électricité à partir de la chaleur de la combustion. Avant le sécheur, la vapeur doit être conditionnée sous forme de vapeur saturée pour alimenter l’intérieur du rotor. A la surface du disque la vapeur atteint sa température de condensation.. Le rotor est entraîné par un motoréducteur dont la vitesse de rotation peut être ajustée par un convertisseur de fréquence. Les boues déshydratées sont générallement à un taux de matières sèches de 20 à 30 %. La boue est chauffée dans le sécheur, l’eau s’évapore et le séchage des boues d’épuration augmente. Les boues d’épuration (partiellement) séchées sortent du sécheur via la vis d’extraction à un taux de matières sèches de 40 à 45 % . La vapeur d’eau formée est évacuée parle dôme.. Dans un condenseur, la chaleur issue de la condensation de la vapeur peut être récupérée partiellement puis revalorisée, par exemple dans un réseau de chauffage urbain. Une autre possibilité est l’utilisation d’un condenseur à pulvérisation, pour préchauffer les boues liquides, afin de réduire la consommation de polymères de la centrifugeuse. Le condensat de vapeur doit êtretraité En effet, suite au contact avec la température élevée des disquesle condensat est chargé en DCO, particulaire et dissoute, et à une teneur en ammoniaque élevée. Il y a ici une différence entre les sécheurs installés sur les sites de stations d’épuration et ceux sur les sites de centrales électriques. Dans une station d’épuration, le flux de condensat de vapeur peut habituellement être traité par la station de traitement des eaux usées si la conceptionle permet, mais cette possibilité n’existe pas sur les sites de centrales électriques. Avant que le condensat ne soit acheminé par une vers une station d’épuration municipale via le réseau d’égouts, celui-ci doit être nettoyé. L’entreprise HUBER a développé un procédé innovant utilisant une technologie éprouvée développée en interne, sous forme d’une filtration mécanique, d’une absorption et d’un stripping. Le condensat est ainsi épuréafin de pouvoir être rejeté dans les eaux usées en respectant les normes de rejet légales.

 

Un nouveau sécheur mais avec une technologieéprouvée complète la gamme de produits HUBER

Les sécheurs à disques sont employés en combinaison avec les usines d’incinération de boues d’épuration depuis les années 1980. En particulier pour les grandes usines d’incinération municipales, cette technologie représente le „ State of the art“Certains des séchoeus fonctionnent de manière fiable depuis plus de 30 ans. Pérennité et qualité durable sont donc parfaitement adaptées à la philosophiede l’entreprise HUBER. Leeséchage partiel des boues d’épuration pour une auto-combustion est ainsi proposé dans la famille de produits HUBER par le sécheur à disques RotaDry®.

Ainsi, en plus du séchoir à bandes BT HUBER (séchage par convection à l’air chaud) et du séchage solaire de boues d’épuration avec le retourneur SOLSTICE® HUBER (séchage à l’énergie solaire par rayonnement et convection) nos clients possèdentune troisième possibilité, la transmission thermique par contact avec le sécheur à disques RotaDry® HUBER.

Grâce à ces différents procédés technologiques de séchage, l’entreprise HUBER, en tant que fournisseur de systèmes, est en mesure de conseiller la meilleure solution à ses clients de pour répondre à leurs besoins spécifiques.

 

Perspectives

Avec l’arrêté sur les boues d’épuration adoptée en Allemagne en 2017, la demande de nouvelles installations de „mono-incinération“ de boues d’épuration augmente D’autres pays européens renforcent également leurs réglementations dans le but d’une élimination durable des boues d’épuration. Par conséquent l’intérêt pour un sécheur à contact compact pour le séchage partiel des boues d’épuration augmente actuellement aussi à l‘international.

 

Résumé

Avec le sécheur à disques RotaDry®, HUBER insère la pièce manquante du puzzle au processus global de valorisation thermique des boues d’épuration. Le séchage thermique est un élément indispensable pour sécher les boues d’épuration au bon taux de matières sèches et enlever la partie de l’eau qui ne peut pas être séparée mécaniquement. La mono-combustion des boues d’épurations permet de réduire considérablement le volume et la masse et de récupérer aussi du phosphore. La valorisation de la chaleur produit de l’électricité et fournit aussi la chaleur nécessaire au séchage. Un système fiable d’évacuation du condensat, une régulation innovante, un chargement optimisé et une faible perte de pression de vapeur font du sécheur à disques RotaDry® HUBER le sécheur idéal de boues d’épuration pour une mono-combustion ultérieure. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller individuellement !

  

Products in use and related solutionsFermer

Products in use and related solutions