La construction de l'installation d'incinération des boues d'épuration de Halle-Lochau est déjà bien avancée

sludge2energy GmbH construit une installation de mono-incinération à Halle-Lochau

Il est prévu de construire et d'exploiter à Halle-Lochau une unité de mono-incinération de boues avec production d'électricité au moyen d'une turbine vapeur et d'un générateur. La planification et le montage de l'installation ont été confiés à la société sludge2energy GmbH (S2E). , lLa future exploitation de l'installation de valorisation thermique des boues d'épuration devrait, quant à elle, être assurée par la société WTE Betriebsgesellschaft mBH.

Le processus sera conforme aux toutes dernières normes en vigueur et des règles strictes seront mises en œuvre. Le concept de séchage a été aménagé afin que tous les résidus aqueux issus du traitement des vapeurs puissent être recyclés séparément. La capacité de l'installation de mono-incinération est de 33 000 t de boues d'épuration par an.

Montage du sécheur à bande transporteuse BT 20 de HUBER
Tambour de l'installation d'incinération des boues d'épuration
Vue du dessus de l'installation d'incinération des boues d'épuration

Les travaux ont débuté à l'automne 2019 avec le défrichement du site. Les travaux de bétonnage se sont rapidement achevés en mai 2020 et le chantier a pris forme petit-à-petit. Le local électrique et le bâtiment du personnel ont été aménagés au cours de l'été 2020. Ce dernier servira à la fois de salle de détente et de salle de travail à notre personnel d'exploitation. Il abritera également l'ensemble de l'appareillage électrique, l'installation électrique basse tension et les systèmes de commande, c'est-à-dire le « cerveau de l'installation ». La turbine à vapeur à contre-pression et le groupe électrogène de secours seront également logés dans cette partie du bâtiment.

Les travaux de construction métallique sur le site de Halle ont commencé en octobre 2020. La première étape a été la construction d'un niveau intermédiaire dans la zone du silo. Ce niveau abrite le système de transfert des boues du silo vers les autres équipements techniques de l'installation sous la forme d'un conteneur à fond mouvant. Par la suite, un auvent a été aménagé à l'extérieur pour servir de lieu de stockage couvert. En novembre 2020, le moment était venu d'entreprendre la construction métallique du bâtiment du sécheur et de la chaufferie. Dans un premier temps, les montants verticaux de la structure métallique ont été montés, puis le bâtiment de l'installation a été construit, étage par étage, du bas vers le haut. Pour Noël 2020, le 2e étage, qui culmine à +9,1 m, était achevé dans les temps. Après une courte pause bien méritée pour Noël, l'année 2021 a débuté pour tous les participants au projet par un événement phare, à savoir le montage de la chaudière le 15/01/2021. 6 opérations de levage à l'aide d'une grue mobile de 400 t ont été nécessaires pour acheminer les deux parties de la chaudière, les deux pièces de l'économiseur, le tambour et la cheminée d'évacuation d'air vers l'emplacement qui leur est dévolu. Une vidéo de ce montage est disponible sur le site Internet de l'entreprise sludge2energy GmbH (www.sludge2energy.de).Après le montage sommaire du four à lit fluidisé, la construction métallique de la chaufferie a pu se poursuivre. À la mi-février, les travaux de construction métallique étaient achevés sur les deux bâtiments et les travaux sur la façade et la toiture ont pu commencer.

Le 01/03/2021 a débuté également le montage du sécheur à bande transporteuse BT 20 de HUBER, du système de transport des boues humides et sèches associé, ainsi que de l'unité de traitement des vapeurs évacuées. Après une semaine de montage seulement, la structure de base du sécheur était installée sur les fondations prévues à cet effet. Au mois d'avril 2021, le montage du sécheur était terminé.

Parallèlement au montage du sécheur a également eu lieu l'installation de la chaudière à vapeur et du circuit eau/vapeur. L'essai de pression de la chaudière, qui s'est déroulé le 31/03/21, a constitué un moment fort. Pour cela, la chaudière à vapeur a dû maintenir une pression d'eau de 107 bar, sans perte de pression, pendant une demi-heure. Ce fut un défi facile à relever pour la chaudière, qui sera ultérieurement soumise à une pression régulière de 48 bar pendant son fonctionnement. Il a encore fallu monter les unités en périphérie de la chaudière comme l'unité de traitement d'eau, l'unité de conditionnement de l'eau de chaudière, ainsi que la station de prélèvement d'échantillons d'eau déionisée et de vapeur.

La dernière étape des travaux d'installation sur le chantier est l'installation électrique. Une fois celle-ci achevée ont lieu les essais du sens de rotation et les essais en boucle de toutes les unités et appareils de mesure montés.

La mise en service à chaud de l'installation sera réalisée avant sa remise à l'équipe en charge de son exploitation. Cette opération est prévue en septembre 2021.

D'autres événements passionnants auront lieu en 2021 autour du projet d'incinération des boues d'épuration de Halle-Lochau. L'équipe de sludge2energy GmbH vous tiendra au courant de l'avancée ultérieure du projet. En attendant, n'hésitez pas à jeter un œil sur le site Internet www.sludge2energy.de.