Les clients industriels de HUBER optent pour le sécheur de boues d'épuration

HUBER sécheur basse température BT

Le traitement continu des boues d'épuration ou des boues résiduelles industrielles prend également une importance croissante pour les clients industriels. Si récemment encore, la stratégie classique consistait à confier les boues à une entreprise de gestion des déchets pour un coût relativement abordable, cette méthode est devenue plus compliquée, plus chronophage, et surtout plus onéreuse. Les raisons tiennent au renforcement du règlement sur les engrais et les boues d'épuration, ainsi qu'à l'augmentation générale des coût dans l'industrie de gestion des déchets.

Les clients industriels se penchent de plus en plus sur les stratégies visant à traiter leurs boues sur site, en exploitant souvent la chaleur résiduelle présente dans le processus ou les eaux usées. Outre la réduction significative des volumes de boues et l'exploitation de l'énergie résultant de la chaleur perdue, les boues sèches – en raison de leur pouvoir calorifique élevé – sont souvent encore un précieux combustible pour les incinérateurs propres à l'entreprise.

Les clients de HUBER dans l'industrie de la gestion des déchets adoptent la démarche inverse. Ce sont des prestataires de service pour les communes et les entreprises industrielles et ils réalisent des centres de traitement des boues en y intégrant la chaleur résiduelle issues des autres technologies de traitement. Les clients du secteur des centrales électriques et de l'approvisionnement en énergie s'intéressent à leur tour aux combustibles de remplacement essentiellement en raison de l'abandon prévisible du charbon ; ils se procurent de grandes quantités de boues d'épuration et investissent dans les technologies de séchage correspondantes.

La société HUBER conseille les clients de manière globale, selon leurs spécificités, même sur le plan de la valorisation thermique des boues d'épuration. Contactez-nous !

 
Projet d'industrie papetière au Brésil

Une industrie papetière au Brésil produit dans sa propre installation d'épuration jusqu'à 45 m³/h (1-5 % de matière sèche) de boues excédentaires. Jusqu'à présent, elles étaient déshydratées avec des centrifugeuses et déversées dans une décharge.
Pour des raisons de coûts, les boues seront à l'avenir déshydratées avec des presses à vis HUBER (5 unités de presse à vis modèle Q 800.2) pour une siccité en sortie de déshydratation de 21 % puis séchées avec un sécheur à bandes HUBER modèle BT 30 à env 90 % de teneur en substances solides. Le sécheur est conçu pour une capacité de traitement de 45 000 t de boues d'épuration (boues brutes à 21 %).
Les boues ainsi séchées sont ré utilisées dans la combustion de biomasse de l'entreprise ; l'énergie ainsi générée est à son tour utilisée pour le séchage des boues d'épuration, un circuit avec une exploitation résiduelle optimale des sources de chaleur qui sont ainsi ré utilisées et non perdues comme par le passé.
La livraison et le montage des pièces de l'installation de séchage thermique seront effectués dès le milieu de l'année ; la mise en service est prévue pour le début de l'année prochaine.

 
Projet d'industrie de gestion des déchets en Allemagne

Une entreprise de gestion des déchets dans le sud de l'Allemagne élimine aussi bien les substances résiduelles des stations d'épurations communales (déchets de dégrillage et de dessablage, boues d'épuration) ainsi que diverses boues et substances résiduelles provenant entre autres de l'industrie alimentaire, de cuisines industrielles et d'autres entreprises industrielles.
Pour augmenter la capacité des installations et la rentabilité, un sécheur à bandes de Huber de catégorie BT 24 d'une capacité de jusqu'à 40 000 t/a est érigé à l'heure actuelle. Le montage est prévu fin 2019 et la mise en service au printemps 2020.
De plus, les boues séchées permettront également à moyen terme de récupérer du phosphore.
 

 

Products in use and related solutionsFermer