HeidelbergCement mise sur la technologie HUBER pour le séchage des boues d'épuration

Représentation conceptuelle de l'installation de séchage de boues, inclus les périphériques.

HeidelbergCement AG est un groupe spécialisé dans les matériaux de construction coté en bourse et qui est actif dans plus de 50 pays du monde avec près de 54 000 collaborateurs. Il a réalisé un chiffre d'affaires de près de 19 milliards d'euros en 2019 avec la fabrication et le commerce du ciment, d'adjuvants et de béton de transport. L'entreprise HUBER SE est spécialisé dans la conception et l’installation d’ équipements pour le traitement des eaux usées et des boues, et fabrique notamment des installations de séchage thermique de boues complètes clé en main.

En général, le secteur du ciment est connu pour ses émissions en CO2 relativement élevées à cause des processus de combustion liés à la fabrication ainsi que de l'utilisation de combustibles fossiles et de déchets. HeidelbergCement s'est fixé l'objectif afin de réduire les émissions de dioxyde de carbone de30 % d'ici à 2025. La fabrication d'une tonne de matériaux à base de ciment devra ensuite produire moins de 525 kg d'émissions de dioxyde de carbone. Jusqu'en 2050, un béton neutre en CO2 doit être proposé pour toute la gamme [Source : Rapport de développement durable « HeidelbergCement », www.heidelbergcement.com]

En plus des mesures concernant les adjuvants et les matériaux de base, l'utilisation de combustibles alternatifs doit également contribuer aux objectifs visés. Un tel combustible alternatif, neutre en CO2 est l'utilisation des boues communales ou industrielles produites lors de l'épuration des eaux usées (boues dites « excédentaires »). Jusqu'à présent, les boues déjà pré déshydratées (avec une faible valeur énergétique) ont été incinérées et sont toujours co-incinérées dans quasiment toutes les cimenteries en Allemagne.

HeidelbergCement exploite, entre autres, huit cimenteries et trois usines de broyage de ciment, principalement dans le sud et dans le nord-ouest de l'Allemagne. L'un de ces sites est Geseke, au sud-ouest de Paderborn. L'usine comporte une carrière de pierre permettant l'exploitation de calcaire, d'argile et de marne ainsi que sa propre cimenterie dans laquelle a lieu le traitement ultérieur en ciment fini. Une installation de séchage thermique à bande HUBER est actuellement en cours de conception et de réalisation sur ce site pour le séchage des boues d'épuration communales. L'installation présente deux lignes de séchage. Lors de la mise en service d'ici à la fin 2021, elle pourra sécher jusqu'à 70 000 t/a de boues d'épuration brute pré déshydratées jusqu’à une siccité finale max. de 90 %. La chaleur du process de l’usine  produite lors du refroidissement de clinger (qui ne serait sinon pas utilisée) sert pour le chauffage du sécheur thermique HUBER. Les boues séchées produites de cette manière présentent un pouvoir calorifique de 8 à 13 MJ/kg et après stockage dans un silo elles sont re-utilisées pour produire de l’énergie.. Ceci représente un recyclage optimal de la chaleur excédentaire du process du site pour la production d'un combustible neutre en CO2.

 

Products in use and related solutionsFermer

Related Case StudiesFermer